Process

1-pepinieristes-process-coupe-bois 0-pepinieristes-process-ebourgeon0- EBOURGEONNAGE DES BOIS SUR MACHINE :
Les longs rameaux de porte-greffes sont récoltés dans les vignes mères. Ils vont subir un ébourgeonnage visant à  supprimer les yeux du rameau porte-greffe, afin que ces derniers ne partent pas en végétation une fois la greffe réalisée.

1- COUPE DES GREFFONS ET DES BOIS :
– Coupe des greffons : Les greffons sont récoltés un mois avant la campagne de greffage. Ils sont découpés sous forme de rameau à  un oeil, d’environ 5 cm de long.
– Coupe des bois : Les rameaux porte-greffes sont débités en longueur d’environ 30 cm (suivant les exigences du client), la base coupée impérativement sous l’emplacement d’un oeil éborgné. Cette opération s’appelle le talonnage.
3-pepinieristes-process-paraffinage-caisse2-pepinieristes-process-greffage

2- GREFFAGE :
Il consiste à  assembler un greffon et un porte-greffe. Le greffon forme la partie aérienne de la vigne et le porte-greffe est à  l’origine des racines.
Des machines sont utilisées, sur table, pour donner lieu à  la greffe oméga. Plusieurs machines sont utilisées : celle à  1 coup et celle à  2 coups.

3- PARAFFINAGE ET MISE EN CAISSE :
Ensuite le plant est paraffiné pour consolider le point de greffe et éviter la déshydratation.
Les plants sont ensuite rangés dans des caisses de type PALOX en plastique.

5-pepinieriste-process-caisse-paraffine-hormone4-pepinieristes-process-stratification4- STRATIFICATION :
Elle consiste à  maintenir les plants dans un milieu chaud (25 à  30°C) et humide.
La chauffe peut être à  l’eau ou à  la sciure. L’objectif est de favoriser la cicatrisation du point de greffe permettant de souder le greffon et le porte-greffe.

5- DECAISSAGE, PARAFFINAGE ET HORMONAGE :
Une fois la stratification réussie, la sortie des bourgeons s’effectue. Les plants peuvent donc être sortis des caisses, repassés dans la paraffine (non hormonée) ; puis dans un mélange d’hormones.

7-pepinieristes-process-culture6- 6-pepinieristes-process-mise-terreMISE EN TERRE :
Une fois le terrain bien préparé, la plantation peut commencer. Elle peut se faire à  la main ou à  la machine.

7- CULTURE :
– Traitements, désherbage.
– Irrigation par goutte à  goutte : Pour favoriser la croissance de la plante, il est indispensable de lui apporter une quantité régulière d’eau. Le système de goutte à  goutte évite de mouiller le feuillage.
– Rognage : Le rognage régulier du feuillage augmente la vigueur des jeunes plants et améliore la qualité des traitements phytosanitaires.

9-pepinieristes-process-triage 8-pepinieristes-process-arrachage-28- ARRACHAGE :
Les premières gelées facilitent la chute des feuilles. Les plants peuvent être arrachés pour être triés. Ils peuvent être arrachés à  la main ou à  la machine.

9- TRIAGE Â LA MAIN :
Il faut constater la régularité et la solidité du cal de soudure, entre le greffon et le porte greffe. Pour cela, on pratique le test du pouce : une pression avec le pouce sur le greffon (cf. image). Il faut aussi examiner le développement du système racinaire.

10- PARAFFINAGE ET COMPTAGE :
12-pepinieristes-process-conditionnement10-pepinieristes-process-paraffinage-comptageUne fois les plants triés, ils sont repassés dans la paraffine afin de les protéger. Ils sont ensuite comptés et mis en petits paquets, avant de légèrement couper leurs racines.

11- TRAITEMENT Â L’EAU CHAUDE :
Le traitement à  l’eau chaude élimine le phytoplasme responsable de la Flavescence Dorée. Traitement à  50°C pendant 45 minutes au Pôle Technique.

12- CONDITIONNEMENT :
1) Traitement antifongique (anti-moisissure)
2) Mise en sac de 100
3) Etiquetage
4) Conservation en chambre froide