Conseils pour l’installation
d’une parcelle de vigne

Une plantation constitue un investissement coûteux et exigeant en travail et en attention. Il est donc impératif de se donner le maximum de garantie de réussite et le maximum de chance de produire un vin de qualité en maîtrisant l’érosion, l’écoulement de l’eau et la préservation du paysage.
Il est vraiment essentiel de réfléchir posément à  la réalisation d’une plantation car elle engage le viticulteur pour longtemps.
La mise en place des plants peut être réalisée de différentes manières : à  la tarière, la bêche, la fourchette ou à  la pioche. La plantation à  la machine ne doit se faire que sur un sol bien ressuyé.

Il est déconseillé d’apporter tout autre produit que de la terre (chélates, engrais, matière organique) dans le trou de plantation afin de ne pas compromettre le bon développement du plant. La terre ameublie remise dans le trou doit ensuite être tassée autour du plant.

Autour de cet acte fondamental, certaines règles doivent être respectées :

1- AMENAGEMENT DE LA PARCELLE

2- CHOIX DU MATERIEL VEGETAL

3- FERTILISER LE SOL AVANT LA PLANTATION