2- CHOIX DU MATERIEL
VEGETAL

Choix du porte-greffe :
Le choix du porte-greffe est primordial pour la réussite d’une plantation, il conditionne à  la fois le développement de la plante, le volume et la qualité de récolte.
Pour déterminer le porte-greffe le plus adapté à  la situation donnée, il faut déterminer plusieurs paramètres liés aux facteurs pédoclimatiques de la parcelle ainsi qu’aux objectifs de production du viticulteur. Les exigences dues à  la parcelle tiennent compte de deux types de caractéristiques :
> Les conditions climatiques : les risques de gelées printanières, l’exposition de la parcelle.
> Le sol : les critères physiques et les critères chimiques. Pour les définir, une analyse du sol et du sous-sol est obligatoire.

Afin de garantir la fiabilité de l’interprétation, les prélèvements seront réalisés selon le protocole de prélèvement dicté par le laboratoire d’analyse de l’échantillon collecté. L’analyse de sol nous renseigne sur :
> La granulométrie et la texture ;
> Le pH eau et le pH KCI ;
> Les taux de carbone et d’azote.

Ceux-ci nous permettent d’évaluer le taux de matière organique ainsi que l’activité du sol par le biais du rapport C/N ;
> Les niveaux de disponibilité en phosphore, potassium, magnésium et calcium ainsi que l’équilibre du rapport K/Mg ;
> Le taux de calcaire total et le taux de calcaire actif du sous-sol.

L’analyse de sous-sol nous renseigne quant à  elle sur :
> Le taux de calcaire total et le taux de calcaire actif du sous-sol.

L’échantillonnage pour l’analyse de sol et de sous-sol devra se faire dans une zone homogène.
En vue d’une plantation, on effectuera deux types de prélèvements séparés :
> Du sol entre 0 et 30 cm ;
> Du sous-sol entre 30 et 60 cm.
Chaque échantillon correspondra au mélange d’au moins une dizaine de prélèvements répartis sur la zone homogène.